Sur cette page vous trouverez mon portfolio comprenant des informations sur la communication artistique, le métier de directeur artistique ainsi qu'une de mes réalisations. 

Description alternative du lien

Qui suis-je ?

Je m’appelle Mélodie,

J’ai 19 ans et je suis étudiante en première année DUT Métiers du Multimédia et de l’Internet à l’IUT de Mulhouse.

Mes passions tournent autour de la création et l'élaboration de projets artistiques.

Grâce à mon DUT je développe des aptitudes dans les logiciels PAO (que j’utilise dans le cadre de mes études mais également pour mon propre plaisir de créer), et cela agrandit mon champ des possibles en terme de création.
Je suis toujours munie d’un crayon, d’un feutre, d’un pinceau et maintenant d’une tablette graphique !

 

  • Je suis quelqu'un d'organisé et toujours volontaire . 
  • Chaque projet est un objectif à atteindre pour s'améliorer toujours et encore. 
  • Je sais être à l'écoute et voir les choses en grand. 
  • Porter à bien des projets est pour moi toujours source de satisfaction. C'est pourquoi j'aimerais à l'avenir travailler dans un domaine qui me permettra d'avoir toujours de nouveaux objectifs. 

Et celui qui m'intéresse tout particulièrement est celui de la communication artistique.

Aimer créer et innover, il n’y a rien de plus humain, c’est simplement vouloir laisser une part de soi dans ce monde.

 

Pour en savoir +  

 

Description alternative du lien

Qu'est-ce que la communication artistique ?

La communication artistique consiste à faire passer un message de manière esthétique en passant par le visuel ou bien même parfois, le sonore
On peut l'utiliser sur des supports Print comme des flyers, des affiches, des cartes de visites ...
Ou bien sur des supports audiovisuels, vidéos publicitairesmessages musicaux ... 
C'est une autre manière de communiquer qui va au-delà des mots, prônant l'imagination, l'interprétation, l'expression, l'art. 
Elle peut permettre de toucher un public plus large, ou bien de le cibler.
Elle attire l'attention, plaît, et sans même le remarquer, la cible (client, consommateur, acheteur...) est déjà embarquer dans l'univers de l'annonceur (l'entreprise, l'agence...).




Par exemple, le Directeur Artistique a pour mission d'imaginer et de réaliser des messages artistiques. Il peut créer des identités visuelles pour des entreprises, imaginer un spot télévision pour la promotion d'un parfum, mettre en forme l'agencement d'un magazine de mode, créer des logos .....
Dans tous ces travaux, le rendu final ne doit pas juste être esthétique.
Il ne doit pas être de la communication vide, mais comporter un 
message, être sensé. 

Création audiovisuelle

Je vous présente ma réalisation audiovisuelle. 
Mon travail se porte sur la construction d'un message visuel : celui d'une publicité de parfum. 

Mon défi était de mêler la beauté et la bêtise, un travail à la fois esthétique et parodique.
J'avais donc pour mission de diriger artistiquement la réalisation de ce projet.

 

Ma vidéo 

Notre professeur, M.Hurst nous a donné comme consigne de réaliser une vidéo de 30 secondes à 3 minutes qui devait porter sur le thème « Vu par ».
Profitant du fait que cette consigne ai été donné à l’oral j’ai volontairement fait le parti pris du jeu de mot transformant le « Vu par » en « Vu part ».

Cette vidéo est une parodie d’une publicité de parfum.
Elle semble tout d’abord tout à fait classique : un jeune homme se promène dans un décor enchanté et enneigé quand tout à coup il rencontre par hasard une jolie promeneuse. Mais, là où dans les pubs habituelles la femme est attirée comme par magie par l’homme, ici c’est plutôt l’effet inverse qui se produit. Le jeune homme aurait sûrement dû choisir un autre parfum…

Les compétences à avoir pour savoir communiquer artistiquement :

 

  • Créativité 
  • Savoir utiliser les outils de création : PAO, pinceau, peinture, photographie, vidéo ...
  • Savoir être à l'écoute de la demande du client
  • Connaître les stratégies de communication/marketing 
  • Savoir transmettre un message à travers son travail

 

Aperçu de la vidéo

Message visuel avec les outils PAO

 

 

 En cours avec Madame Béatrice Amerein Soltner nous avons eu comme projet de réaliser un poster métier. 
J'ai choisi de le faire sur le métier de Directeur.rice artistique car c'est une voie qui m'intéresse.
Le but de ce poster est d'informer son lecteur sur le métier en lui donnant des indications sur les études à faire, les compétences à acquérir, le salaire qu'on peut obtenir...
Pour représenter ces informations j'ai choisi d'utiliser des icônes et de faire passer l'information à travers elles.
Le support est une tablette graphique, outils quasi indispensable tant pour la retouche de photos que pour du graphisme ou de la mise en page. 
Avec ce poster je voulais créer une sorte de mise en abyme, comme si le directeur.rice artistique l'avait lui même réaliser.  

 

 

L'art de l'instantané

 

J'ai commencé à m'intéresser à la photographie vers l'âge de 11 ans. Ma maman plus jeune était photographe et avait gardé dans des placards des appareils photos. Lorsque je suis tombée dessus j'ai pris énormément de plaisir à essayer de comprendre ces petites machines et très tôt j'ai eu l'ambition de vouloir réaliser des belles images, de ne pas seulement prendre des photos mais de prendre des instants, des histoires, des couleurs
Même si techniquement j'ai encore tout à apprendre cela ne m'empêche pas de vouloir pratiquer ma passion.

J’ai eu l'occasion de suivre un jeune groupe de rock mulhousien, Lazy Grapes. J'ai pu les photographier durant leurs répétitions, leurs concerts.. Ca a été une véritable expérience très enrichissante et aujourd'hui je sais que c'est quelque chose qui me plaît beaucoup et si j'avais l'occasion de le refaire, ce serait sans hésiter avec grand plaisir. 
J’ai également pu réaliser des portraits. Ils représentent mon entourage, mes amis, ma famille. Je suis toujours à la recherche de la plus belle lumière, du plus bel instant et mes proches sont ma plus grande source d’inspiration.
Mais j'aime tout autant prendre des photos spontanées ou mises en scène très précises, je les affectionne car elles représentent mon univers, ma curiosité, mon regard sur ce qui m’entoure.

A l'avenir j'aimerais vraiment apprendre à maîtriser techniquement mon appareil photo afin d'exploiter sa fonctionnalité au maximum et d'accroître le champ des possible en terme de réalisation et de créativité. 

Mon travail de communication artistique

Suite au cours sur l’art du collage plastique de M.Rusterholtz, il nous a été demandé d’en réaliser nous même.
Le thème était complètement libre, le but était de mettre notre créativité à l’épreuve et réussir à l’exprimer sur différents supports.

Pour ce travail je me suis réellement impliquée à 300% !
Dès le début je voulais faire un collage avec du sens, une histoire, communiquer une idée, utiliser l'art comme outil pour dénoncer. *Transmettre un message* 

Mais je voulais également prendre en compte toutes les caractéristique du collage et les utiliser, c’est-à-dire créer un mélange de matières. *Utilisation des outils de création*
C’est pourquoi j’ai commencé à imaginer, me poser des questions : y’a-t’il un sujet que j’aimerais aborder ? Sur lequel j’aimerais sensibiliser ? *Créativité* *Message*
En cette période de guerre permanente, difficile de fermer les yeux sur ce qui nous entoure, et pourtant certains le font très bien, tous les jours.
C’est à partir de cette idée que j’ai commencé à composer et imaginer mon tableau.

 

À travers ce travail j'ai voulu faire passer un message. Communiquer artistiquement. 

Poster métier : le compétences du D.A

Collage : "Si seulement on avait su"

Explications du tableau

Explications : 
Le support est une planche en bois de 80×55 cm. 
Le but était d’avoir un grand support afin de travailler sur un espace qui laisse beaucoup de place à la créativité, mais aussi assez rigide pour supporter les superpositions de matières ainsi que le transport. 
J’ai d’abord commencé par coller des feuilles en vrac afin de casser la texture lisse de base du support. Puis j’ai appliqué de la peinture acrylique magenta et bleue. A ce moment là mon inspiration principale était basée sur les oeuvres de Rothko. Mais j’ai tout de même voulu donner du sens à ces amas de couleurs, ce rouge magenta et ce bleu représente le sang et les hématomes.
J’ai ensuite commencé à disposer mes différents éléments : filet, papier aluminium, images, objets réels…
L’aluminium représente les médias, la télévision. Je l’ai choisi pour son côté métallique/froid et la lumière qu’il réfléchit. 
Collé par dessus il y a des cotons peints de manière à ressembler à des flammes. Je voulais créer un contraste entre la douceur du coton et la violence des flammes. Montrer que les médias minimisent la violence, qui, de loin, nous paraît acceptable. 
Les éléments en papiers viennent d’images que j’ai imprimé en noir et blanc et que j’ai coloré au Colorex pour des raisons esthétiques, pour donner une impression retro/vintage. 
Les missiles et les fleurs correspondents aux projectiles que l’on envoie vers ces peuples. Des projectiles de la part des Etats pour éliminer, des fleurs de la parts des Civils pour se faire pardonner. C’est une manière pour moi d’exprimer mon opinion : les fleurs ne réparent pas les dommages des flammes. Elles ne servent qu’à déculpabiliser les coupables. 
De l’autre côté, une figure féminine sophistiquée représentante de la bonne société occidentale. Son regard est dévié par un banc de poisson. Je voulais représenter la figure du « mouton » (qui suit, sans se poser de questions, l’opinion des médias) d’une autre manière. Je trouvais que l’image du banc de poisson était similaire au troupeau de moutons qui elle, a déjà été sur-utilisée.
Elle saigne du nez, signe de saturation, de dépression dans ce monde qui se meurt autour d’elle.
La fleur et la fougère sont là pour représenter la beauté de la nature, sa douceur. Mais ces objets sont en plastiques, ce sont des faux-semblants.
En bas et en haut du tableau se trouvent des poissons : des morts et des endoctrinés.
Son titre « Si seulement on avait su… » 
évoque ces guerres à répétitions que produisent les hommes depuis toujours et qui, pourtant, continuent de les « surprendre », les »choquer », sans pour autant avoir la volonté de les arrêter .